• Vous êtes sur la version Française
  • Go to the English version
  • Ga naar de Nederlandse versie

Je soutiens l'inscription des sites funéraires et mémoriels de la Grande Guerre à l'UNESCO http://www.paysages-et-sites-de-memoire.fr/

Options d'agenda

  • kilomètres de ma position

Aujourd'hui


Exposition

L'industrie en guerre

Du 01 décembre 2014 au 31 décembre 2018

LA MADELEINE, France

Exposition itinérante qui propose une photographie de l'industrie de notre Région pendant la Première Guerre Mondiale

Du 1er décembre 2014 au 31 décembre 2018

Gratuit

+33 (0)3 20 40 84 50


Adresse : 21 avenue Germaine, 59110 La Madeleine
LA MADELEINE



Exposition

Galerie de l'hôpital militaire indien

Du 01 mai 2014 au 31 décembre 2018

Brighton, Angleterre

Le Royal Pavilion servit d'hôpital aux soldats indiens pendant la Première Guerre mondiale. Découvrez leur histoire poignante et souvent inconnue, racontée à travers des photographies d'archive, des lettres et des films dans une galerie qui leur est dédiée. En 2014, il y aura un nouveau programme de conférences, visites et interprétations pour permettre aux visiteurs d'en savoir plus sur cet épisode fascinant de l'histoire du Royal Pavilion et les histoires personnelles des troupes indiennes qui y ont été traitées.

Ouvert tous les jours 9h30-17h00

11

0044 (0)30 00 29 09 02


Adresse : The Royal Pavilion, Royal Pavilion Gardens, BN1 1EE
Brighton



Exposition

Quand la Chartreuse était belge

Du 11 avril 2015 au 01 novembre 2018

Neuville-sous-Montreuil, France

L'association La Chartreuse de Neuville souhaite faire connaître au grand public une facette méconnue de son histoire en célébrant le centenaire du plus grand hôpital civil belge de cette guerre.

L'exposition offre aux visiteurs la possibilité de découvrir cette période de l'histoire à travers de nombreuses photographies et documents : journaux intimes, cartes postales, témoignages, articles de presse...

Du mardi au dimanche, de 11h à 18h. Pendant juillet et août, une visite conférence aura lieu chaque samedi à 15h30. Fermé le lundi

Visite libre de l'exposition : 3 €, tarif réduit : 2 €. Visite de la Chartreuse + exposition : 9 €, tarif réduit : 6 €. Gratuit pour les moins de 8 ans. Visite pédagogique à destination des élèves : 4 €/élève

0033 (0)3 21 06 56 97


Adresse : La Chartreuse de Neuville, 1, allée de la Chartreuse, 621701 NEUVILLE-SOUS-MONTREUIL
Neuville-sous-Montreuil



Exposition

Vimy 1917

Du 08 avril 2017 au 12 novembre 2017

Souchez, France

La guerre souterraine des Canadiens

Proposée par le Département du Pas-de-Calais en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives, la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin et l’Office de tourisme et du patrimoine de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin.

L’exposition " Vimy 1917, la guerre souterraine des Canadiens " évoque un aspect peu connu du premier conflit mondial, la guerre souterraine qu’ont livrée les soldats, réfugiés dans les entrailles de la terre pour se prémunir de la puissance meurtrière de l’artillerie.

Issus d’un pays neuf, venus combattre – et pour beaucoup mourir – à des milliers de kilomètres de leur foyer, les Canadiens ont, plus que tous les autres belligérants, marqué leur passage en France par des graffitis et des sculptures tracés dans les parois de craie des cavités souterraines de l’Artois et de la Picardie, où ils ont séjourné avant de monter à l’assaut ou pendant les périodes de repos à l’arrière du front.

Pour eux, c’est lors de la prise de la crête de Vimy en 1917 que véritablement naitra l’appartenance à la nation canadienne.

Après une présentation synthétique des étapes de l’implication du Canada dans les combats et des pertes qu’il a subies, sont décrits les conditions de vie des troupes entre deux assauts, leurs lieux de cantonnement, leurs hôpitaux, leurs camps d’entraînement dans les villages le long de la chaussée Brunehaut, à l’ouest d’Arras, mais aussi les liens noués avec les populations civiles.

Les traces (inscriptions et graffitis) laissées par les soldats canadiens sur les murs des granges et dans les abris souterrains sont ensuite présentées, à la fois par la cartographie des vestiges conservés, par les techniques utilisées et par leurs contenus (noms, badges, images de femmes, symboles religieux et patriotiques, caricatures, thèmes maçonniques...).

Deux sites majeurs sont plus précisément évoqués, en particulier grâce à la réalisation de campagnes de prise de vue photographique HD et de modélisation 3D : les souterrains de Maison-Blanche à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais) et de Bouzincourt (Somme).

Les traces ainsi relevées permettent de suivre les parcours de nombreux soldats, depuis leur domicile au Canada, jusqu’au lieu de leur mort sur le front français, grâce à des recherches complémentaires menées en archives aussi bien qu’auprès des familles.

En contrepoint, sont rappelées les productions des autres nationalités combattantes, Américains ( « creute » de Froidmont à Braye-en-Laonnois ), Australiens ( grottes de Naours ) ou Néo-Zélandais ( carrière Wellington à Arras ), et naturellement Français et Allemands ( carrières du Chemin des Dames ).

L’exposition permet ainsi de mettre en valeur des témoignages méconnus, fragiles, exposés à l’érosion naturelle et au vandalisme, mais aussi irremplaçables en ce qu’ils constituent souvent la seule trace du passage d’hommes ordinaires, venus mourir sur un sol étranger pendant la Première Guerre mondiale.

Du samedi 8 avril après 14h00 au dimanche 12 novembre 2017. Ouvert du mardi au dimanche - De 10 h à 18 h.Ouvert les lundis 10 et 17 Avril 2017.

Entrée libre.

+33 (0)3 21 74 83 15


Adresse : 102, rue Pasteur
Souchez



Exposition

Installations commémoratives : la Grande Guerre à Bullecourt

Du 01 avril 2017 au 17 septembre 2017

Bullecourt, France

Des reproductions photographiques rappelant la présence australienne à Bullecourt seront implantées dans le village (rue de Douai, rue d'Arras et rue des Écoles).

Elles montreront des scènes de vie de soldats, mais aussi de civils, et les conséquences paysagères.

Tous les jours

Accès libre

0033 (0)3 21 55 33 20


Adresse : BULLECOURT
Bullecourt



Exposition

Le mur de mots, Siegfried Sassoon

Du 04 juillet 2017 au 01 septembre 2017

Saint-Venant, France

Proposé par l’association des Amis du Bastion Nord de Saint-Venant

La Grande Guerre a aussi bouleversé la planète là où l’on n’imaginait pas forcément la rencontrer, comme dans l’univers de la poésie et de la littérature. L’officier britannique Siegfried Sassoon demeure une référence mondiale tant pour son audace, son talent, sa modernité, que par la richesse et la densité de ses écrits de guerre. Il a osé affirmer un non géant à cette guerre barbare : son impact et son influence ont laissé de si belles empreintes dans la jeunesse, que le monde d’aujourd’hui ne peut que continuer à applaudir cette liberté de pensée. Il a démontré que le soldat le plus brillant et le terrible guerrier pouvaient cohabiter avec le poète rebelle le plus actif que la Grande Guerre ait pu générer.

Après la désastreuse bataille de la Lys, il arrive en juillet 1918 pour défendre les lignes à Saint-Venant. Il fut ainsi le dernier protecteur de la ville et des jardins du domaine de La Peylouse. Ce mur de mots vient vous rappeler la rage d’un homme plus comme les autres. Car la guerre était passée par là…

Tous les jours

Entrée libre

0033 (0)6 60 17 05 76


Adresse : Rue du 8 mai, 62350 SAINT-VENANT
Saint-Venant



Exposition

Le déploiement logistique de l'armée britannique en France durant la Grande Guerre

Du 01 juin 2017 au 30 septembre 2017

Saint-Omer, France

Exposition financée par la ville de Saint-Omer et réalisée par le Pays d’art et d’histoire, en partenariat avec The Expeditionnary Trust. Commissariat : Yann Hodicq

Inscrite au programme de commémoration du centenaire de la Grande Guerre à Saint-Omer, cette troisième exposition s’attache à décrire l’immense toile logistique tissée par les troupes britanniques sur une large bande du territoire français, allant de la baie de Seine à la frontière belge en passant par l’Audomarois.

À l’aide de témoignages, de nombreuses photographies d’époque et d’archives filmées, le visiteur est ainsi plongé dans l’atmosphère de l’arrière-front britannique, où sont implantés de nombreux camps d’entraînement, dépôts de munitions, ateliers de réparation et hôpitaux militaires. L’exposition décrit les flux ininterrompus de convois routiers et ferroviaires britanniques qui sillonnent quotidiennement le front ouest pour acheminer hommes, munitions et matériels en direction de la ligne de front. Elle s’attache également à rendre compte de l’activité incessante aux abords des grandes bases portuaires françaises (Boulogne, Calais, Dunkerque, Le Havre, Rouen), littéralement annexées par l’armée britannique entre 1914 et 1918. Au cœur de cette Grande Guerre logistique, on découvre le rôle essentiel joué par les hommes du Royal Engineers, chargés de construire, renforcer et réparer des infrastructures de toutes natures (routes, chemins de fer, ponts, quais, entrepôts…), mais aussi celui de milliers de femmes britanniques, véritables auxiliaires de l’armée, ou encore celui des très nombreux travailleurs chinois à qui on a fait appel pour satisfaire les besoins de main-d’œuvre.

D’autres aspects, plus méconnus du grand public, viennent enfin compléter cette présentation de l’arrière-front britannique. C’est le cas par exemple de la situation des forêts domaniales du nord-ouest de la France. Exploitées massivement par l’armée britannique à compter de 1915, elles contribueront à répondre, pour partie, aux besoins énormes en bois que réclame la conduite de la guerre.

Du 1er juin au 30 juin 2017, puis du 1er au 30 septembre 2017 les lundi, mardi, mercredi, vendredi, de 14 h à 18 h et les samedi et dimanche de 10 h à 12 h 30 et de 14h à 18 h 30. Du 1er juillet au 31 août 2017 les lundi, mardi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 19 h

Entrée libre

0033 (0)3 21 98 08 51


Adresse : Prison de la motte castrale, place Sithieu, 62500 SAINT-OMER
Saint-Omer



Exposition

1917, le moment Pershing

Du 13 juin 2017 au 11 novembre 2017

Boulogne-sur-Mer, France

Présentée par les Archives municipales de Boulogne-sur-Mer

L’année 2017 sera marquée par les commémorations du centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis lors du premier conflit mondial. La ville de Boulogne-sur-Mer fut, par son positionnement géographique, un des lieux stratégiques du conflit, à la fois port et centre médical alliés. À ce titre, c’est à Boulogne que le général Pershing débarqua le 13 juin 1917 à la tête du corps expéditionnaire américain, symbolisant par ce geste l’entrée en guerre des États-Unis d’Amérique aux côtés des Alliés.

Cette date, portant en germe la fin de la Première Guerre mondiale, constitue un moment fondateur dans la construction de la puissance américaine moderne et dans l'amitié franco-américaine, fruit d'une histoire partagée au fil des siècles.

Afin de commémorer cette année 1917, les archives municipales de Boulogne présenteront en salle comtale du musée une exposition bilingue de documents, photographies, films, objets provenant de collections boulonnaises, mais aussi des Archives nationales françaises, anglaises et américaines.

En haute saison du 13 juin au 30 septembre, tous les jours (sauf le mardi) de 10 h à 18 h. En saison basse du 1er octobre au 30 avril, tous les jours (sauf le mardi) de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h 30

Tarif plein : 3 € /Tarif réduit : 2 €

0033 (0)3 91 90 01 10


Adresse : Musée de Boulogne-sur-Mer, 1 rue de Bernet, 62200 BOULOGNE-SUR-MER
Boulogne-sur-Mer



Visite guidée

Sur les traces de la Grande Guerre : visite commentée du cimetière britannique d'Étaples

Du 01 mars 2017 au 30 novembre 2017

Étaples, France

Étaples accueille durant la Première Guerre mondiale le plus grand camp britannique sur le continent. En raison de sa position stratégique, il est le centre d’une zone logistique de première importance pour les forces britanniques qui y entraînent leurs soldats et les soignent à leur retour du front. Plus de 100 000 hommes transitent par ce camp. Avec les premiers décès, il est nécessaire de construire un cimetière. Les premières funérailles ont lieu le 13 mai 1915. Le cimetière est ensuite agrandi jusqu’à atteindre six hectares : c’est le plus grand cimetière militaire du Commonwealth en France.

10 729 sépultures de soldats de l’Empire britannique y surplombent la Canche, ainsi que 658 tombes de soldats allemands. Toutes les forces de l’Empire engagées dans le conflit y sont représentées : anglaises, écossaises, canadiennes, africaines du Sud, australiennes, néo-zélandaises, indiennes…

La visite du cimetière britannique dure 1h30 environ. Le guide accueille les visiteurs à l’Office du tourisme et, après avoir présenté le contexte de l'installation du camp à Étaples, se rend au cimetière (à 2 km, véhicule nécessaire) ; le public découvre l'architecture du monument commémoratif, la conception des cimetières du Commonwealth, les tombes et les annotations gravées sur les stèles, la composition de l'armée britannique...

Départ des visites à 14h30 : samedi 11 mars ; samedi 3 juin ; jeudi 8 juin ; jeudi 22 juin ; samedi 8 juillet ; jeudi 20 juillet ; samedi 29 juillet ; jeudi 10 août ; samedi 19 août ; jeudi 31 août ; jeudi 7 septembre ; samedi 16 septembre ; jeudi 21 septembre ; samedi 4 novembre

Tarifs : 3,70 € / adulte et 2,70 € / enfant

0033 (0)3 21 09 56 94


Adresse : Office de tourisme, boulevard Bigot-Descelers, 62630 ÉTAPLES
Étaples



Exposition

Quand la chartreuse était belge

Du 04 avril 2017 au 05 novembre 2017

Neuville-sous-Montreuil, France

L'association la Chartreuse de Neuville a mis en place de 2015 à 2018 une exposition regroupant presque 300 photos du site durant la Grande Guerre. À cette époque, la Chartreuse accueille un grand nombre de réfugiés venant de la plaine d'Ypres en Belgique. Elle devient alors le plus grand hôpital civil belge et reçoit en ses murs près de 5 000 personnes. Les différentes activités proposées sur le site permettent d'approcher la vie quotidienne de ce village atypique de réfugiés.

De 11h à 13h et de 14h à 18h

Tarifs : entre 2 et 10 € pour l'exposition et la visite du site

0033 (0)3 21 06 56 97


Adresse : La Chartreuse de Neuville, 1 allée de la Chartreuse, 62170 NEUVILLE-SOUS-MONTREUIL
Neuville-sous-Montreuil



Exposition

Une guerre sans clichés

Du 01 juin 2017 au 09 septembre 2017

Vimy, France

À l’occasion des commémorations de la Première Guerre mondiale, le Département du Pas-de-Calais propose l’exposition Une guerre sans clichés, photographies insolites de la Grande Guerre dans le Pas-de-Calais.

Loin des photographies habituelles de la guerre, cette exposition présente des instants de vie particuliers, saisis par des photographes amateurs ou professionnels, de ceux et celles qui ont vu leur destin basculer au cours de ces quatre années de conflit. Les 32 clichés sélectionnés révèlent des thématiques fortes liées à l’histoire du département et de ses territoires : le front de l’Artois, les soldats du Commonwealth, l’occupation, l’arrière, les civils, les femmes, les destructions, les hôpitaux militaires, la mort, etc.

Ils proviennent principalement de fonds locaux, publics (archives départementales du Pas-de-Calais), mais aussi privés, grâce aux opérations de collecte de mémoire menées à l’initiative du Ministère de la Culture ou par le biais de partenariats régionaux, mais peuvent aussi être conservés, pour certains d’entre eux, dans des collections nationales (Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, Imperial War Museum, Bundesarchiv).

Tous les jours

Entrée libre

0033 (0)3 21 07 72 90


Adresse : Centre-ville, 62580 VIMY
Vimy


juillet 2017


Visite guidée

Visite guidée théâtralisée : Villages patrimoine en scène à Bullecourt

09 juillet 2017

Bullecourt, France

Dans le cadre du Label Village Patrimoine à l’échelle du Pays d’Artois : visite contée et théâtralisée, faisant revivre des scènes de vie à Bullecourt en 1917.

Dimanche 9 juillet 2017

3 € (gratuit pour les -12 ans)

0033 (0)3 21 59 89 84


Adresse : BULLECOURT
Bullecourt



Itinéraire

Balade Visages des 5 continents

02 juillet 2017

Laventie, France

Balade commentée pour découvrir des sites de mémoire à Laventie et La Gorgue.

14 h

Tarif : 3 €

0033(0)3 21 66 21 36


Adresse : Place du 8 Mai, 62840 LAVENTIE
Laventie



Visite guidée

Sur les traces des armées française et britannique

01 juillet 2017

Ligny-Saint-Flochel, France

Parcours "Sur les traces de la Grande Guerre dans le pays du Ternois"

Proposés par le Pays du Ternois

Comme la plupart des communes du Nord et du Pas-de-Calais, celles du Pays du Ternois ont été liées, de près ou de loin, au terrible conflit qui s’est déroulé à quelques dizaines de kilomètres. Sa situation géographique lui vaut d’être un territoire idéalement situé dès que le front se stabilise au cours de l’automne 1914. Même si le Ternois est dans la « zone non-occupée », la présence militaire est ininterrompue, française jusqu’en mars 1916, puis britannique jusqu’en 1920.

Bénéficiant d’un « proche éloignement » des fronts d’Artois et de la Somme, le territoire voit passer des centaines de milliers d’hommes : ses enfants qui sont mobilisés, des militaires allant au front ou en revenant, mais aussi des présidents, des rois, une reine, des princes, des maréchaux, des généraux... et tant de réfugiés fuyant les combats. Il faudra nourrir, loger, soigner, organiser, entraîner, transporter toute cette masse humaine, actrice, ou victime de ce terrible conflit. Le territoire devient ainsi une véritable fourmilière, une usine pour assurer et faire la guerre.

Partez à la découverte de cette histoire en suivant des parcours créés pour plaire au plus grand nombre. Chaque parcours sera lancé avec une visite commentée par ses concepteurs (associations locales et collectivités) puis sera en accès autonome grâce à des brochures. D’autres dates et parcours sont à prévoir à Auxi-le-Château, Frévent et Saint-Pol-sur-Ternoise.

Le 1er juillet 2017 à 14 h

Gratuit

0033 (0)3 21 47 08 08


Adresse : Rue du Rietz, 62127 LIGNY-SAINT-FLOCHEL
Ligny-Saint-Flochel



Visite guidée

Sur les traces des tanks britanniques

07 juillet 2017

Érin, France

Parcours "Sur les traces de la Grande Guerre dans le pays du Ternois"

Proposés par le Pays du Ternois

Comme la plupart des communes du Nord et du Pas-de-Calais, celles du Pays du Ternois ont été liées, de près ou de loin, au terrible conflit qui s’est déroulé à quelques dizaines de kilomètres. Sa situation géographique lui vaut d’être un territoire idéalement situé dès que le front se stabilise au cours de l’automne 1914. Même si le Ternois est dans la « zone non-occupée », la présence militaire est ininterrompue, française jusqu’en mars 1916, puis britannique jusqu’en 1920.

Bénéficiant d’un « proche éloignement » des fronts d’Artois et de la Somme, le territoire voit passer des centaines de milliers d’hommes : ses enfants qui sont mobilisés, des militaires allant au front ou en revenant, mais aussi des présidents, des rois, une reine, des princes, des maréchaux, des généraux... et tant de réfugiés fuyant les combats. Il faudra nourrir, loger, soigner, organiser, entraîner, transporter toute cette masse humaine, actrice, ou victime de ce terrible conflit. Le territoire devient ainsi une véritable fourmilière, une usine pour assurer et faire la guerre.

Partez à la découverte de cette histoire en suivant des parcours créés pour plaire au plus grand nombre. Chaque parcours sera lancé avec une visite commentée par ses concepteurs (associations locales et collectivités) puis sera en accès autonome grâce à des brochures. D’autres dates et parcours sont à prévoir à Auxi-le-Château, Frévent et Saint-Pol-sur-Ternoise.

Le 7 juillet 2017 à 14 h

Gratuit

0033 (0)3 21 47 08 08


Adresse : Rue du Château, 62134 ÉRIN
Érin



Visite guidée

Sur les traces des lieux et des hommes pendant la guerre

15 juillet 2017

Boubers-sur-Canche, France

Parcours "Sur les traces de la Grande Guerre dans le pays du Ternois"

Proposés par le Pays du Ternois

Comme la plupart des communes du Nord et du Pas-de-Calais, celles du Pays du Ternois ont été liées, de près ou de loin, au terrible conflit qui s’est déroulé à quelques dizaines de kilomètres. Sa situation géographique lui vaut d’être un territoire idéalement situé dès que le front se stabilise au cours de l’automne 1914. Même si le Ternois est dans la « zone non-occupée », la présence militaire est ininterrompue, française jusqu’en mars 1916, puis britannique jusqu’en 1920.

Bénéficiant d’un « proche éloignement » des fronts d’Artois et de la Somme, le territoire voit passer des centaines de milliers d’hommes : ses enfants qui sont mobilisés, des militaires allant au front ou en revenant, mais aussi des présidents, des rois, une reine, des princes, des maréchaux, des généraux... et tant de réfugiés fuyant les combats. Il faudra nourrir, loger, soigner, organiser, entraîner, transporter toute cette masse humaine, actrice, ou victime de ce terrible conflit. Le territoire devient ainsi une véritable fourmilière, une usine pour assurer et faire la guerre.

Partez à la découverte de cette histoire en suivant des parcours créés pour plaire au plus grand nombre. Chaque parcours sera lancé avec une visite commentée par ses concepteurs (associations locales et collectivités) puis sera en accès autonome grâce à des brochures. D’autres dates et parcours sont à prévoir à Auxi-le-Château, Frévent et Saint-Pol-sur-Ternoise.

Le 15 juillet 2017 à 14 h

Gratuit

0033 (0)3 21 47 08 08


Adresse : Place du Général de Gaulle, 62270 BOUBERS-SUR-CANCHE
Boubers-sur-Canche



Visite guidée

Sur les traces du dernier vol de Mac Cudden

22 juillet 2017

Beauvoir-Wavans, France

Parcours "Sur les traces de la Grande Guerre dans le pays du Ternois"

Proposés par le Pays du Ternois

Comme la plupart des communes du Nord et du Pas-de-Calais, celles du Pays du Ternois ont été liées, de près ou de loin, au terrible conflit qui s’est déroulé à quelques dizaines de kilomètres. Sa situation géographique lui vaut d’être un territoire idéalement situé dès que le front se stabilise au cours de l’automne 1914. Même si le Ternois est dans la « zone non-occupée », la présence militaire est ininterrompue, française jusqu’en mars 1916, puis britannique jusqu’en 1920.

Bénéficiant d’un « proche éloignement » des fronts d’Artois et de la Somme, le territoire voit passer des centaines de milliers d’hommes : ses enfants qui sont mobilisés, des militaires allant au front ou en revenant, mais aussi des présidents, des rois, une reine, des princes, des maréchaux, des généraux... et tant de réfugiés fuyant les combats. Il faudra nourrir, loger, soigner, organiser, entraîner, transporter toute cette masse humaine, actrice, ou victime de ce terrible conflit. Le territoire devient ainsi une véritable fourmilière, une usine pour assurer et faire la guerre.

Partez à la découverte de cette histoire en suivant des parcours créés pour plaire au plus grand nombre. Chaque parcours sera lancé avec une visite commentée par ses concepteurs (associations locales et collectivités) puis sera en accès autonome grâce à des brochures. D’autres dates et parcours sont à prévoir à Auxi-le-Château, Frévent et Saint-Pol-sur-Ternoise. PARCOURS « SUR LES TRACES DE LA GRANDE GUERRE DANS LE PAYS DU TERNOIS » (logo mission du centenaire) Proposés par le Pays du Ternois Comme la plupart des communes du Nord et du Pas-de-Calais, celles du Pays du Ternois ont été liées, de près ou de loin, au terrible conflit qui s’est déroulé à quelques dizaines de kilomètres. Sa situation géographique lui vaut d’être un territoire idéalement situé dès que le front se stabilise au cours de l’automne 1914. Même si le Ternois est dans la « zone non-occupée », la présence militaire est ininterrompue, française jusqu’en mars 1916, puis britannique jusqu’en 1920. Bénéficiant d’un « proche éloignement » des fronts d’Artois et de la Somme, le territoire voit passer des centaines de milliers d’hommes : ses enfants qui sont mobilisés, des militaires allant au front ou en revenant, mais aussi des présidents, des rois, une reine, des princes, des maréchaux, des généraux... et tant de réfugiés fuyant les combats. Il faudra nourrir, loger, soigner, organiser, entraîner, transporter toute cette masse humaine, actrice, ou victime de ce terrible conflit. Le territoire devient ainsi une véritable fourmilière, une usine pour assurer et faire la guerre. Partez à la découverte de cette histoire en suivant des parcours créés pour plaire au plus grand nombre. Chaque parcours sera lancé avec une visite commentée par ses concepteurs (associations locales et collectivités) puis sera en accès autonome grâce à des brochures. D’autres dates et parcours sont à prévoir à Auxi-le-Château, Frévent et Saint-Pol-sur-Ternoise.

Le 22 juillet 2017 à 14 h

Gratuit

0033 (0)3 21 47 08 08


Adresse : D 938, 62390 BEAUVOIR-WAVANS
Beauvoir-Wavans



Exposition

Bons baisers du Pas-de-Calais, l’empire britannique sur nos terres

Du 01 juillet 2017 au 15 juillet 2017

Berles-Monchel, France

D'un modeste corps expéditionnaire envoyé sur le front ouest en août 1914, l'implication de l'Empire britannique n'a cessé de croître au cours de la Grande Guerre. Cette exposition vous fera découvrir comment ces forces se sont déployées, organisées, comment elles ont combattu et vécu sur le territoire du Pas-de-Calais, tout au long des cinquante et un mois de conflit. Rassemblés en sept thèmes, photographies et dessins, extraits de journaux, affiches et cartes postales, témoignages individuels, sont autant de supports de la mémoire de cette présence alliée et de ses différentes facettes, du cœur des combats dans les tranchées aux liens tissés avec les habitants à l'arrière du front.

Tous les jours

Entrée libre

0033 (0)3 21 22 02 60


Adresse : BERLES-MONCHEL
Berles-Monchel


  • Aller sur le site web officiel de l'Union Européenne
  • Aller sur le site de l'INTERREG
  • Aller sur le site du Conseil Général du Pas-de-calais
  • Aller sur le site du Conseil Général du Nord
  • Aller sur le site du Conseil Général de La Somme
  • Aller sur le site du Conseil Général de l'Aisne
  • Aller sur le site de l'office du tourisme du Nord
  • Aller sur le site de l'office du tourisme du Pas-de-Calais
  • Aller sur le site de l'office du tourisme de la Somme
  • Aller sur le site de l'office du tourisme de l'Aisne
  • Aller sur le site de la Province de Flandre-Occidentale
  • Aller sur le site de la Province d'Anvers
  • Aller sur le site de Westtoer
  • Aller sur le site de la Caverne du Drageau, le Musée du Chemin des Dames
  • Aller sur le site de l'Historial de la grande guerre, Musée de la première Guerre Mondiale
  • Aller sur le site officiel de la ville d'Étaples-sur-Mer
  • Aller sur le site officiel de Montreuil-sur-Mer
  • Aller sur le site officiel de Cambridge
  • Aller sur le site de Brighton, Royal Paviliion, Museums and Libraries
Haut de page